L'info régionale

Réseaux sociaux

Création du Comité Régional d’Interfel Auvergne Rhône Alpes

20190131-interprofession-CRI²

Création du Comité Régional d’Interfel Auvergne Rhône Alpes

Le Comité régional interprofessionnel d’Interfel (CRI²) a été créé ce lundi 28 janvier, à l’occasion du Sirha à Lyon.
La Coordination Rurale Aura, représentée par 2 arboriculteurs, Jean-Louis Ogier pour l’Isère et Hervé Miachon pour la Drôme, était présente. Notre troisième représentante, Françoise Boyer, productrice à Millery dans le Rhône n’avait pu se libérer.

Interfel, Association interprofessionnelle des Fruits et Légumes frais, regroupe l’ensemble des acteurs de la filière, de l’amont à l’aval. Véritable instance de négociation et de promotion des produits, elle met en place des comités régionaux, permettant un déploiement de la stratégie de communication et une adaptation régionale.

Le tout nouveau Président du CRI², Christian Berthe, (Président de l’Union nationale du commerce de gros des fruits et légumes), a rappelé sa volonté de poursuivre le travail d’ouverture de l’interprofession, et la légitimité d’Aura, forte de ses 62 500 exploitations et de ses 8 millions d’habitants, à être une région pilote dans la mise en œuvre de ces déclinaisons.

Au sein du bureau, Régis Aubenas occupe le poste de vice-président, Serge Dupruilh celui de Trésorier. Notre représentant, Jean-Louis Ogier, est quant à lui secrétaire général.

Également représentant de la Coordination Rurale au niveau national, Jean-Louis Ogier a été moteur dans la mise en œuvre du Comité Régional : « Je suis persuadé qu’une antenne régionale est une bonne chose pour les producteurs de F&L de la région : pour bénéficier et adapter les opérations de promotion, mais aussi pour en mettre en œuvre au niveau local. Par exemple, nous sommes de plus en plus victimes d’agribashing, plus particulièrement sur la question des produits phytosanitaires pour nos productions. Notre chance en Rhône Alpes : une grande proximité avec les consommateurs, donc la possibilité de faire évoluer les mentalités en communiquant. Le Comité régional pourra nous y aider, en développant des outils dédiés ! ».

Pour Hervé Miachon, ce comité régional « est aussi une opportunité pour les producteurs de notre région de faire remonter nos difficultés spécifiques, nos attentes. Il sera plus accessible que le Comité national, tout en étant notre relais auprès d’Interfel. Cette première journée a permis de créer la structure, et de commencer à la faire connaître. Nous allons maintenant nous réunir pour élaborer, ensemble, les actions à mettre en œuvre au niveau local. Personnellement, je souhaite une meilleure communication pour nos produits régionaux, plus réactive et adaptée.»

Tags :
,