L'info régionale

Réseaux sociaux

CR69 : rencontre avec le député Thomas GASSILLOUD

CR69 : rencontre avec le député Thomas GASSILLOUD

Fin février, les représentants de la Coordination Rurale du Rhône ont rencontré le député LREM Thomas GASSILLOUD pour échanger avec lui sur un certain nombre de sujets et demander des explications concernant la mise en application de l’article 44 de la loi EGAlim (article qui devrait permettre d’interdire les importations de denrées alimentaires qui ne correspondent pas aux normes de production européennes concernant les produits phytopharmaceutiques et vétérinaires et les exigences d’identification et de traçabilité). Ils ont faire part de leur étonnement face aux délais beaucoup plus courts qu’a nécessité la mise en place des ZNT, mesure également issue de la loi EGAlim.

Les représentants de la CR69 ont tout d’abord présenté à Thomas GASSILLOUD l’histoire, le fonctionnement et les principaux engagements de la Coordination Rurale (opposition aux traités de libre-échange, TVA sociale, exception agriculturelle…). Ils estiment que face à la mondialisation des échanges et à l’importation massive de produits qui ne respectent pas les normes de production françaises, les agriculteurs et les consommateurs se retrouvent fortement pénalisés. Pour la Présidente Françoise BOYER, la question de la souveraineté alimentaire du pays est plus que jamais à mettre à l’ordre du jour.

Le vice-Président Guy MILAN s’inquiète pour sa part des fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux et qui contribuent à amplifier le dénigrement permanent dont est aujourd’hui victime le monde agricole. Il estime que la mise en place des ZNT risque de créer encore plus de confusions et de conflits de voisinage dans les campagnes du département : « Avec ce décret, les tensions risquent d’être multipliées et exacerbées dans nos zones périurbaines. Je trouve inadmissible que les gens s’offusquent lorsque nous utilisons des produits homologués dans le strict respect des normes imposées. Il ne faut pas oublier que c’est pour leur proposer une alimentation saine et de qualité que nous nous levons chaque matin. Nous demandons au minimum d’être respectés et considérés à notre juste valeur ».

Face à ces remarques, Thomas GASSILLOUD affirme son attachement à la profession agricole et prévoit de faire remonter les revendications de la CR au niveau de l’Assemblée Nationale. Il envisage également de conserver un lien étroit avec les représentants de la CR69 et prévoit d’ores et déjà d’aller visiter le méthaniseur de Guy MILAN sur le secteur de Haute-Rivoire dès que son agenda le permettra.

Les représentants de la CR du Rhône saluent son écoute et espèrent vivement que la multiplication des entretiens qu’ont récement eu les CRD avec les députés d’Auvergne Rhône-Alpes au sujet de la loi EGAlim seront suivis des faits. Il en va de la survie des exploitations.