L'info régionale

Réseaux sociaux

CR07 – Lettre ouverte à l’occasion du déplacement de Stéphane Le Foll en Ardèche

CR07 – Lettre ouverte à l’occasion du déplacement de Stéphane Le Foll en Ardèche

Lettre ouverte à Monsieur Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture

A l’occasion de votre visite sur le site d’Agritexia, dont je suis l’un des associés, je tenais par cette lettre à porter quelques informations à votre connaissance :

  • Tout d’abord nous avons fondé Agritexia car nous sommes de vrais entrepreneurs et ce projet a été monté avec l’aide de SCARA, un cabinet de conseil privé.

Nous sommes tous des producteurs en agriculture biologique AB et notre implication dans la préservation de l’environnement est primordiale, et ce projet en est un des piliers. Or, notre projet a mis trois ans pour aboutir, malgré la mobilisation de tous sur ce dossier, alors qu’en Allemagne un projet équivalent est monté en 6 mois. Pourtant nous sommes tous en Europe ! Mais le système administratif français est ainsi fait, et, en plus des délais de réalisation, a pour conséquence que, pour un euro rendu à la France par la machine PAC, seulement 20 centimes reviennent à l’agriculteur. Par contre, les agriculteurs sont seuls à porter les critiques concernant le budget de la PAC, pour ces 20cts.

  • A la Coordination Rurale, nous ne demandons qu’un juste prix, qui fait aujourd’hui cruellement défaut à l’agriculture. Par exemple le lait, est payé à ce jour au même prix qu’en 1989, à savoir 34cts/litre, alors que notre coût de revient s’élève à 44cts/litre, en prenant en compte un salaire honorable.  Avec ce prix là nous pourrions vivre décemment avec nos familles, embaucher des ouvriers et installer des jeunes.

Je n’ai pas pu être présent à cette visite éclair et mais je tenais à vous alerter sur la situation des éleveurs, qui, pour beaucoup vivent au seuil de la misère, et, peu à peu, s’isolent. Chaque jour, nous ne pouvons que constater, dans notre quotidien, que l’agriculture est un métier très dur, que certains l’abandonnent d’une manière tragique. Malgré tout, et fort heureusement, de nombreux jeunes rêvent de devenir paysans. L’agriculture peut être un formidable outil pour relancer notre économie, créer des emplois, du lien social et de la valeur ajoutée. Ne la négligez pas, nous avons besoin d’un plan de relance efficace et non pas d’aides supplémentaires.

Gilbert Besseas,
Vice-président de la CR07