L'info régionale

Réseaux sociaux

Cours d’eau BCAE, nous avons tous le droit d’être consulté !

Cours d’eau BCAE, nous avons tous le droit d’être consulté !

Une cartographie réalisée sans concertation collective

Depuis plusieurs années, les différents acteurs du département de la Haute-Marne travaillent de concert pour rédiger un nouveau référentiel pour les cours d’eau BCAE. Des élus de la CR 52 étaient donc présents à leur commission cantonale pour faire part de leurs expertises de terrain afin d’aider à la réalisation de ce référentiel.

Il en était ressorti de ce travail une première proposition qui nous a été présentée en 2020, mais qui comportait de nombreuses erreurs. La CR 52 avait écrit au préfet à ce sujet ; ce dernier nous ayant bien indiqué que le travail de concertation allait continuer pour corriger ces erreurs.

Sans nouvelle pendant quelque temps à ce sujet, la DDT est revenue il y a quelques jours pour nous proposer une deuxième version.

Cette version avait été travaillée avec l’apport de la chambre d’agriculture et la FDSEA 52. La Coordination Rurale de la Haute-Marne n’avait pas été intégrée dans les échanges. De plus, la chambre d’agriculture ne prévenait pas tous les agriculteurs des commissions cantonales pour l’élaboration de cette cartographie. Ce n’était donc qu’une minorité de personnes qui parlaient au nom de tous.

Une certaine interrogation s’est faite sentir chez les agriculteurs sur la diffusion de ces informations « Pour ma part, ce n’est que 15 jours plus tard que j’ai été prévenu de la tenue d’une commission dans mon canton pour l’élaboration de la cartographie des cours d’eau BCAE. Je trouve ça injuste car j’ai n’ai donc pas pu assister à cette commission ni connaître les discussions qui s’y sont déroulées et qui m’aurait permis de mieux appréhender le travail réalisé sur cette cartographie » relate Arnaud Buat, président de la CR 52.

Un sujet qui concerne tous les agriculteurs

Pour la Coordination Rurale de la Haute-Marne, tout agriculteur, qu’il soit syndiqué ou non, a le droit de donner son avis sur l’élaboration de la cartographie BCAE car ils seront impactés par cette cartographie.

C’est pourquoi la Coordination Rurale de la Haute-Marne a demandé à être intégrée dans les échanges par la DDT, ce qu’elle a obtenu, et a rédigé un courrier à l’attention de la Chambre d’agriculture afin de demander que tous les agriculteurs soient informés de la tenue des commissions cantonales pour l’élaboration de la carte des cours d’eau BCAE.

Ainsi, pour la Coordination Rurale, il faut mettre fin au privilège de certains agriculteurs qui sont tenus informés des dossiers là où d’autres sont victimes de la rétention d’information. Pour tous les dossiers qui concernent les agriculteurs et, notamment ceux où ils peuvent apporter leur avis et expertises, l’information doit leur être apportée de façon égale.

La Chambre d’agriculture qui est au service de tous les agriculteurs doit donc mettre dans sa boucle de diffusion l’ensemble des agriculteurs concernés et non pas seulement les agriculteurs d’un seul syndicat.

Par ailleurs, du fait que la Coordination Rurale de la Haute-Marne a maintenant accès aux informations concernant cette cartographie, n’hésitez pas à revenir vers notre animateur pour tout renseignement à ce sujet :

Rémi Girard, animateur Champagne-Ardenne : 06 78 97 03 88