L'info régionale

Réseaux sociaux

Coronavirus : la CR Bretagne pleinement mobilisée

Vaches holstein

Coronavirus : la CR Bretagne pleinement mobilisée

En cette période difficile pour chacun d’entre-nous, la Coordination Rurale de Bretagne reste pleinement mobilisée. Elle met tout en œuvre pour être à l’écoute des difficultés de ses adhérents. Jean-François Couëtil, président de la CR Bretagne détaille : « nous faisons en sorte d’être le relais entre le terrain et les pouvoirs publics. Au-delà de la gratitude qu’ils nous témoignent nous souhaitons avant-tout qu’ils mettent tout en œuvre pour permettre la continuité des activités agricoles ».

 

La CR Bretagne alerte la Préfète et les maires

 

Nous avons alerté la Préfète de Bretagne sur le problème de main-d’œuvre que rencontre de nombreux agriculteurs. Nous avons également formulé la demande d’un report des dates légales de dépôt et d’enregistrement des prestations comme les déclarations PAC, les dossiers MAE, les plans prévisionnels de fumure, le renouvellement des Certiphyto … La limitation des déplacements, le ralentissement des activités de La Poste, voire l’arrêt total dans certaines zones, la difficulté d’obtenir des renseignements auprès des Chambre d’agriculture, des prestataires de services ou de l’administration paralysent les agriculteurs dans leurs démarches.

 

Et les marchés ?

 

Concernant les marchés en plein-air :« dans de nombreuses communes il nous paraît possible de les maintenir tout en prenant un maximum de précautions et en imposant les gestes barrières, explique Jean-François Couëtil. Il est important de pouvoir maintenir les marchés et les lieux de vente des producteurs qui contribuent à l’approvisionnement alimentaire de la population et qui sont pour de nombreuses exploitations leur unique source de revenu. »

Sur ce dernier point nous sommes en train de sensibiliser les maires pour qu’ils mesurent pleinement les conséquences d’un arrêt des marchés.

 

Informer et répondre aux interrogations

 

La Coordination Rurale tient informée quotidiennement les agriculteurs des évolutions réglementaires. Elle fait en sorte de répondre aux interrogations et d’être présente en cas de difficulté. Jean-François Couëtil conclut : « ceux qui rencontrent des difficultés ne doivent pas hésiter à nous solliciter. »