L'info régionale

Réseaux sociaux

COP21 et fermes bas carbone : le Cniel est tombé sur la tête… des producteurs

© Thierry Guilbert

COP21 et fermes bas carbone : le Cniel est tombé sur la tête… des producteurs

Le Centre national interprofessionnel de l’économie laitière (Cniel) vient de présenter à la COP21 son projet de fermes laitières bas carbone, qui sera visiblement intégré à l’Agenda des solutions.
Au-delà des actions sans doute respectables menées au sein des fermes expérimentales, la Coordination Rurale s’étonne des niveaux de coûts de production cités en référence par l’interprofession.

 

Le programme du Cniel est censé faire gagner 14 € / 1000 L de coût de production aux éleveurs, ce qui ne peut que contenter le ministre Stéphane Le Foll dans la droite ligne de la triple performance de l’agro-écologie. Mais les fermes de référence sont situées à 186 € / 1000 L en matière de coût de production. Une question nous taraude : comment est-ce possible et en ce cas, pourquoi les éleveurs laitiers se plaignent-ils d’un prix du lait trop bas ?

 

La CR s’interroge sur la clairvoyance du Cniel quant aux effets dévastateurs de tels chiffres, s’ils sont retenus par nos responsables politiques comme référence pour la production laitière en France. La CR souhaiterait qu’une clarification officielle soit faite par le Cniel dans les plus brefs délais sur les modalités de calcul de ce fameux « coût de production » que le très officiel observatoire de la formation des prix et des marges le situe à 431 €/1000 litres pour une exploitation moyenne. (chiffres 2014 issus du rapport 2015)