L'info régionale

Réseaux sociaux

La Coordination Rurale PACA souhaite une année 2021 remplie d’espoir et de perspectives

La Coordination Rurale PACA souhaite une année 2021 remplie d’espoir et de perspectives

C’est avec beaucoup de sincérité que je vous présente tous mes vœux d’espérance pour l’année à venir. Je souhaite plus que tout laisser dernière nous cette année qui aura troublé et éreinté l’agriculture française.

Cette année fut difficile, il faut le dire. Quelle que soit notre région ou notre production, nous avons tous été durement affectés par la crise sanitaire de la COVID-19. En tant que président de la Coordination Rurale Paca et du Var, je souhaite en premier lieu témoigner de tout mon soutien aux agriculteurs de ma région, mais également à tous les agriculteurs français qui, tous les jours, se battent pour leur métier. Ils savent faire preuve d’adaptation, d’initiative et d’innovation et ils ont su répondre présents à chaque confinement.

Au-delà de l’agriculture, c’est la France entière qui a été touchée en plein cœur. Et je veux également manifester mon soutien aux restaurateurs, aux commerçants, aux artisans, aux personnels soignants… La liste serait bien longue, mais mes pensées vont vers tous ceux qui sont victimes de cette crise.

2021 sera, je l’espère, un nouveau départ, une année plus belle pour nous tous avec de nouvelles perspectives. Pour cela, la Coordination Rurale continuera de se mobiliser, de se battre, de se faire entendre, pour défendre les agriculteurs et leurs valeurs.

Mais, attention ! 2021 peut être aussi l’année de la colère ! Ça gronde dans nos campagnes. Le ministère de la Transition écologique prend des risques en stigmatisant, voire en punissant les agriculteurs français. Les fourches vont sortir, et cela va piquer ! Un grand nombre « d’écolos-bobos-jusqueboutistes » sont responsables et coupables du mal-être dans nos fermes qui pousse des paysans jusqu’au suicide. Honte à eux !

Ils sont :
Coupables de véhiculer une image négative et fausse de nos agriculteurs, de les étiqueter comme des pollueurs alors qu’ils  élaborent avec une grande conscience professionnelle des produits sains, dans le respect d’une des réglementations les plus strictes qui soit.
Coupables d’entretenir la défiance envers le monde agricole en lui imposant des contraintes sans fondements scientifiques.
Coupables d’alimenter chaque jour l’angoisse qui est la nôtre  en laissant agir à leur guise des groupuscules violents qui multiplient leurs attaques sur nos fermes.
Coupables d’accélérer le processus de disparition des exploitations et, par conséquent, la désertification en milieu rural avec de graves problèmes socio-économiques.
Coupables de ne pas défendre et soutenir les paysans ancrés sur leur territoire, garants de leur rôle majeur de protection du patrimoine et des espaces naturels, de par leur gestion équilibrée de la biodiversité.

Alors, OUI ! Si vous ne comprenez pas que nous vous tendons la main, vous serez comptables envers les générations futures et l’Histoire retiendra que vous n’avez pas apporté assistance à des hommes et des femmes vulnérables. Et c’est avec beaucoup de sérénité et d’espoir que je demande à certains dirigeants, voire journalistes, de ne pas se rendre.

C’est pour cela que nous venons de créer une association ; c’est Allo Agri avec son numéro vert gratuit le 08 05 38 19 19 . Elle a pour objectif de soutenir les agriculteurs confrontés à des difficultés dans l’exercice de leur métier. Elle a pour mission d’être un lien social de solidarité, une valeur essentielle du monde agricole, et de prêter une oreille attentive aux témoignages pour briser la solitude, les tabous, le dénigrement… Enfin, Allo Agri est un outil de mesure et de cartographie au service de tous.

Je souhaite pour 2021, que les masques tombent, que nous puissions de nouveau nous rapprocher par un contact, par des sourires, par des bises. Cela confirmera que le virus est derrière nous et nous pourrons alors écrire ensemble de nouvelles pages d’espoir.

Tags :
,