L'info régionale

Réseaux sociaux

Coopérative Féculière de Vecquemont : La CR demande un complément de prix

arracheuse

Coopérative Féculière de Vecquemont : La CR demande un complément de prix

La campagne d’arrachage des pommes de terre commence. Comme attendu, la sécheresse aura bien des incidences néfastes sur les rendements. Dans ce contexte, la Coordination Rurale a écrit ce 7 septembre 2018 au président de la Coopérative Féculière de Vecquemont pour lui demander de mettre en place un complément de prix « sécheresse » comme cela a été annoncé chez leur confrère allemand.

La CR profite de l’occasion pour rappeler une de ses propositions fortes faite lors des États généraux de l’alimentation : la mise en place de contrats « doubles bipartites ». C’est à dire l’instauration de contrats entre le producteur-fournisseur et fournisseur-distributeur afin que l’augmentation des cours profite de façon équitable à l’ensemble des acteurs.

Le courrier ci-dessous a donc également été adressé au Directeur général du groupe Roquette.

 

Monsieur le Président,

C’est dans un contexte difficile pour les producteurs de pommes de terre que je m’adresse à vous aujourd’hui. La quasi-absence de précipitation couplée aux températures caniculaires ont affecté les rendements en pommes de terre. L’impact est important et fait craindre aux producteurs d’avoir encore travaillé à perte.

Vos producteurs coopérateurs se sont engagés à vous livrer des pommes de terre à un prix moyen de 75 € Tonne. Avec un tel prix et une baisse des rendements de 10 à 30 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années, les producteurs vont à peine pouvoir couvrir leurs investissements (plans, intrants, matériel, travail). Une nouvelle fois, ils s’apprêtent à vous vendre leurs pommes de terre à un prix jouxtant leurs coûts directs de production.

La campagne d’arrachage des pommes de terre commence et à ce jour aucune annonce de compléments de prix pour pallier la sécheresse n’a été faite. Imaginez dans quel état d’esprit commence cette récolte. Pour la Coordination Rurale il est inconcevable de perdre de l’argent en travaillant !

Comme vous le savez, cette baisse de rendement annoncée a occasionné une flambée du prix sur le marché de la fécule. Des acheteurs de pommes de terre de consommation vont être tentés de s’approvisionner en pommes de terre fécules pour alimenter leurs circuits de commercialisation. De plus, vos concurrents européens frontaliers annoncent déjà la mise en place de primes sécheresse (25 €/T chez le groupe Allemand Emsland).

Nous nous devons de vous avertir que de nombreux producteurs sont venus vers nous, pour s’informer sur la faisabilité de commercialiser leurs productions par d’autres biais que leur coopérative.

La Coordination Rurale est attachée aux valeurs de la coopération mais avec la conviction que ce statut doit assurer un revenu digne pour les agriculteurs. Or dans la situation actuelle, si vous n’annoncez pas rapidement un complément de prix pour la campagne en cours, certains risquent de mettre en difficulté l’approvisionnement de votre coopérative et vous empêcher de satisfaire correctement les demandes du groupe Roquette.

Ces conditions liées à la sécheresse confortent les propositions faites par la Coordination Rurale notamment lors des États généraux de l’alimentation.
Pour garantir un revenu aux producteurs, il est temps, que les contrats entre producteur-fournisseur et fournisseur-distributeur soient liés afin que toute modification d’un contrat ayant une incidence sur le prix se voit reportée sur l’autre contrat. Ces contrats que la CR nomme contrats « doubles bipartites » permettraient d’éviter, comme cela risque de se passer pour les pommes de terre cette année, que les bénéfices d’une montée des cours soient accaparés par les autres acteurs au détriment des producteurs et que ces derniers subissent seuls les baisses des cours.

Les producteurs coopérateurs sont donc en attente d’une annonce de votre part qui vous permette de redorer l’image de la filière pommes de terre et celle de votre coopérative, fleuron de l’industrie agroalimentaire nationale.

Certains de l’intérêt que vous porterez à notre demande, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations distinguées.

 

 

 

Jean-Louis Fenart
Président CR62

Carlos Descamps
Président CR59

Denis Patrelle
Président CR60

Jean-luc Allain
Président CR80

Jean-Paul Vuilliot
Président CR02