L'info régionale

Réseaux sociaux

Consommation de vin : non à l’excès, oui au plaisir et au partage

verre vin

Consommation de vin : non à l’excès, oui au plaisir et au partage

Une récente étude réalisée dans 195 pays indiquerait – comme le relayent aveuglement de nombreux médias – que la consommation d’alcool serait dangereuse pour la santé dès le premier verre. Pour les plus curieux (et anglophones) Cette étude est d’ailleurs accessible ici.

En y regardant de plus près, on observe que la compilation de données indique un risque identique pour une consommation d’alcool nulle et une consommation d’un verre quotidiennement. Un point non négligeable que ne reprennent pas les principaux médias, excepté certains sites spécialisés comme Vitisphère dont vous pouvez d’ailleurs lire la très bonne synthèse.

Le risque n’augmente que faiblement, et devient supérieur au risque lié à une abstinence totale, à partir de 2 verres.

 

En tout état de cause, il s’agit d’une nouvelle étude visant à stigmatiser la consommation d’alcool et notamment de vin (à voir les illustrations associées à cette étude dans les médias).
Si la consommation excessive est déconseillée, il est important de continuer à défendre l’art de vivre à la française où une consommation modérée rime avec plaisir et partage.