L'info régionale

Réseaux sociaux

Les informations agricoles

Les informations agricoles

Donner la priorité à une PAC durable

Top Headlines

Lors de leur conférence de rentrée, la Coordination Rurale et l’Organisation des Producteurs des Grains ont regretté le manque d’ambition dans les orientations remises par la présidence française à ses partenaires européens pour le bilan de santé de la PAC.

Discours de Rennes : un engagement fort du Président Sarkozy

Top Headlines

La Coordination Rurale prend acte de la volonté réaffirmée du chef de l’Etat de changer la PAC actuelle qui ne correspond plus en rien aux besoins des consommateurs et des agriculteurs. Cette déclaration vaut sanction des réformes successives depuis 15 ans suggérées par Bruxelles et acceptées par la France, qui sont en train de plonger l’agriculture et les marchés alimentaires dans le chaos.

La CR à la rencontre des préfets

Top Headlines

La Coordination Rurale organise le 30 juillet prochain une journée nationale d’action et de rencontre dans les départements avec les préfets, pour leur faire part de ses propositions pour l’agriculture française et européenne.

Les agriculteurs ne doivent pas être les boucs émissaires de la hausse des prix !

Top Headlines

Sous l’influence de l’épuisement des stocks, de la hausse de la production de maïs éthanol aux Etats-Unis et de certains phénomènes climatiques induisant une baisse des rendements de blé, le prix des céréales a fait un bond de 30 à 40%. Evènement qui ne s’était pas vu depuis bien longtemps, puisque, sauf exceptions le prix du blé n’a cessé de baisser depuis 1987.

Vers un prélèvement maximum sur les DPU* pour la réserve ?

Sur fond habituel de cogestion, des négociations sont actuellement en cours à propos des prélèvements sur les DPU détenus par les agriculteurs. Ces prélèvements servent à alimenter une réserve au profit de différents programmes d’attribution des droits à paiement pour les agriculteurs en situation particulière.

Echec à l’OMC : une bonne nouvelle pour les agriculteurs

L’échec des négociations est une bonne nouvelle pour les agriculteurs, car il est certain qu’un nouvel accord, sur les bases des propositions du commissaire européen Peter Mandelson, serait venu accroître leurs difficultés.

Un mémorandum décevant

Le mémorandum sur la PAC présenté par la France et soutenu par une douzaine d’Etats membres de l’Union Européenne est très décevant. Au lieu d’offrir une vision d’avenir en marquant une nette rupture avec la politique agricole actuelle catastrophique, il s’inscrit au contraire dans une continuité sans changement et semble se satisfaire de la détestable réforme de la PAC de 2003.