L'info régionale

Réseaux sociaux

Viticulture

Viticulture

La progression des maladies du bois est préoccupante

Depuis que les viticulteurs n’ont plus de matière active pour lutter contrer les maladies du bois, notamment l’esca, ces dernières progressent et le niveau de mortalité des ceps devient alarmant. Voilà ce qu’il en coûte de supprimer des matières actives sans aucune solution de rechange....

Réforme de l’OCM viticole : des craintes confirmées, une proposition inacceptable

Les viticulteurs en crise attendaient une OCM viticole qui relance la filière. Pour la Coordination Rurale, la Commission Européenne a choisi la voie de la libéralisation aveugle, qui ne fera qu’accroître leurs difficultés, puisque les règles du marché mondial ne correspondent absolument pas aux caractéristiques de la viticulture traditionnelle européenne.

Réforme de l’agrément viticole : des contestations de plus en plus nombreuses

La CR apporte son total soutien aux Vignerons Indépendants de France pour la création de leur blog destiné à unir la contestation face à la réforme AOC. En effet, de plus en plus de voix se joignent à celles de ceux qui ont, comme la CR, immédiatement perçu et dénoncé les dangers de cette réforme.

Les tracteurs de la colère

La CR apporte son soutien au collectif de viticulteurs languedociens venus à Paris en tracteur pour rappeler les difficultés de la viticulture française aux politiques.

Sortie de la crise viticole : un optimisme aveugle

Le 28 novembre dernier, D. Bussereau, Ministre de l’Agriculture, a estimé que la France est « en train de sortir de la crise vitivinicole ». Pour la CR cet optimisme béat n’est pas de mise. Même si les exportations semblent s’améliorer, l’impact ne s’est pas encore exprimé dans les trésoreries des vignerons, qui connaissent de terribles difficultés après le versement MSA de fin d’année.

Réforme de l’OCM viticole : le mieux est l’ennemi du bien

Pour la CR, la réforme de l’Organisation Commune des Marchés (OCM) vitivinicoles que propose Mariann Fisher Boel se résume en un acte de foi inébranlable dans le libéralisme. Hélas ! A trop vouloir libéraliser la viticulture européenne pour lui redonner de la compétitivité, elle va finir par la faire disparaître.

Distillation : un geste insuffisant

Pour la Coordination Rurale, l’Europe vient de donner à la viticulture un bien mauvais signal. La décision du comité européen de gestion des vins quant à la distillation de crise marque la volonté d’abandonner les mécanismes de régulation actuels du marché communautaire du vin.

Nouvelle déception des viticulteurs après beaucoup d’annonces

Après beaucoup d’atermoiements, de grands effets d’annonce, le plan pour la viticulture est enfin paru. Le bilan en est mitigé, car le plan propose peu de réponses nouvelles à cette crise exceptionnelle et structurelle. Encore une fois, la moitié de la somme annoncée consiste en une enveloppe de prêts de consolidation, inutiles.