L'info régionale

Réseaux sociaux

Viande

Viande

Vache limousine
Culture Viande : le réveil de l’aval ?

Le 21 septembre dernier, les entreprises et coopératives adhérentes de Culture Viande se sont réunies pour un congrès annuel, où elles se sont émues du « rythme inquiétant » de la décapitalisation du cheptel. « Nous avons perdu 750 000 têtes en six ans :...

Alexandre ARMEL
« Je choisis le bifteck et la planète »

Le 30 août dernier, Sandrine Rousseau, députée Europe-Écologie Les Verts (EELV), interrogeait la twittosphère avec une question : bifteck ou planète ? Sans doute ne s’attendait-elle pas a un tel engouement pour le bifteck (qui remporte le sondage haut la main, avec 73 %). Elle...

Mais sec
Sécheresse 2022, l’élevage en péril

« La France établit chaque jour un nouveau record de sécheresse des sols » a averti météo France fin juillet. Avec une pluviométrie déficitaire de 85 % sur l’ensemble du territoire et des températures records, les sols sont encore plus secs qu’en 1976 ou 2003...

S. Charbonneau, D. Brunelle
« Qui va oser assumer cette attaque en règle contre l’élevage ? »

C’était sûrement trop beau pour être vrai ! Un décret paru le 29 juin 2022 au Journal officiel actait enfin plus de 330 dénominations (viande hachée, charcuterie, etc.) qui seraient exclusivement réservées aux productions animales. Mais c’était sans compter sur un recours devant le Conseil d’État, qui moins d’un mois après, annulerait cette décision.

Vache
Élevage : chronique d’une mort annoncée

Les éleveurs n’auront pas eu beaucoup de temps pour se réjouir de l’interdiction d’utiliser des dénominations animales pour les protéines végétales ! Le même jour, l’Union européenne concluait un accord avec la Nouvelle-Zélande, laissant la porte ouverte à l’importation de produits d’origine animale qui devront...

illustration-moisson-ble-cereales-agriculture-moisonneuse-en_3120575[1]
Plan de résilience : aide alimentation animale – intégrateurs

La situation de guerre en Ukraine entraîne des perturbations fortes dans l’approvisionnement de notre économie, tant en termes de flux qu’en termes de prix. Les matières premières agricoles, et notamment les céréales et les protéines végétales, ont vu leur prix fortement augmenter.

Champs de maïs
Plan de résilience : comment bénéficier du dispositif d’aide ?

Afin d’absorber la hausse des coûts de l’alimentation animale provoquée par la guerre en Ukraine, le plan de résilience octroie une aide de 489 millions pour les éleveurs impactés. Cette aide est prévue pour une période de 4 mois, entre le 16 mars et le...