L'info régionale

Réseaux sociaux

Horticulture

Horticulture

santé du végétal
Salon de l’agriculture 2020 – Santé des végétaux : lutter sans soigner

Lors du salon, le ministère organisait une conférence sur la santé des végétaux. Il y était donc question des ravageurs et des dégâts qu’ils occasionnent. Sur ce point, nous avons été comblés. Virus, champignons, insectes de tout poil et de toute taille. Aucun ne manquait à l'appel. Avec en prime des photos sur écrans géants et des descriptions détaillées.

Non ZNT
ZNT : Résistance

L’arrêté du 27 décembre 2019 instaurant les zones de non traitement (ZNT) est sans doute l’un des pires coups porté à la filière horticole. Reposant sur des études scientifiques partielles, il impose des mesures partiales.

Max Bauer
Vœux 2020 de bienveillance

Déjà 2020, et avec elle la période des vœux en tous genres de nos proches, de nos institutions et de nos politiques. Et si l’exercice des vœux, surtout des politiques, était démodé ? Ne devraient-ils pas déroger à cette tradition ? Les constats comme les promesses n’engagent que ceux qui les font. Dois-je me soustraire à ces quelques lignes. Non ! Je ne veux pas être ringard, mais simplement vous dire avec sincérité : bonne année à tous. Surtout à ceux qui souffrent physiquement ou moralement, avec une pensée toute particulière aux agriculteurs qui traversent des difficultés sur leur exploitation et ceux qui partent malheureusement trop tôt dans l’exercice de leur métier, laissant leurs proches dans la peine.

fleur CP
Filière horticole : la confiance est-elle encore possible?

Max Bauer, représentant de la section horticole CR (Uniphor), ne s'est pas rendu à l'assemblée générale de l'interprofession Val'hor du 16 octobre. Réunis deux jours avant, les délégués de la section horticole ont fait ce choix en voyant les signaux négatifs s'accumuler en peu de temps.

magasin fleurs
Passeport phytosanitaire : vers l’étiquetage individuel des plantes ?

Jadis, lorsqu’un jeune horticulteur devant la faillite de sa filière demandait de l’aide aux puissants, on lui conseillait de traverser la rue. Si possible dans les clous pour ne pas choquer la bonne société. Combien seront-ils demain à passer de l’autre côté ?

saisonniers
Suppression du TO-DE : parts MSA et CICE toujours non compensés !

D’une façon tristement prévisible au vu du déroulé des débats, le gouvernement et les députés de la majorité ont décidé d’ignorer totalement la tentative du Sénat de sauvegarder les agriculteurs employeurs de main-d’œuvre. En effet, ce mardi 27 novembre l’Assemblée nationale a voté à nouveau la suppression du dispositif TO-DE et la remise en place de la compensation prévue en première lecture, très légèrement majorée.