L'info régionale

Réseaux sociaux

Betteraves

Betteraves

rencontre Julien Dive
Crise betteravière et relance économique : échanges avec le député Julien Dive

Julien Dive, député de l’Aisne très investi sur les sujets agricoles, a répondu favorablement à l’invitation de la Coordination Rurale de l'Aisne de venir rencontrer des agriculteurs du canton de Bohain-en-Vernandois ; un événement organisé le 25 août 2020 à Montbrehain, sur la ferme de Damien Brunelle. À l’ordre du jour : des prix rémunérateurs pour les betteraviers, et le plan de relance de l’économie française avec un soutien à l’agriculture qui doit revenir aux agriculteurs et non aux organismes consulaires et autres organismes para-agricoles. Un discours différent de celui du syndicat majoritaire qui a permis des échanges constructifs, jugés bien nécessaires par le député du Saint-Quentinois.

betteraves sucrieres
Interprofession betteravière : la CR dépose une requête devant le Conseil d’État !

Pour contester la représentativité de l’Association Interprofessionnelle de la Betterave et du Sucre (AIBS) la Coordination Rurale a été contrainte de déposer une requête devant le Conseil d’État contre l’arrêté ministériel du 8 avril 2020 portant extension de l’accord interprofessionnel relatif aux Cotisations Volontaires Obligatoires (CVO).

Important : Questionnaire à l’intention des betteraviers
Dans le cadre du projet POLAL, l'Université du Havre a lancé une enquête sociologique sur la filière betterave-sucre, qui est confrontée à des défis majeurs depuis la réforme de l’OCM sucre de 2006 et la fin des quotas sucriers en 2017.
betterave
Betteraves : quand le privé paye plus que la coopérative

Ce mardi 19 mai 2020, après différents échanges en Commission Répartition de la Valeur, Saint-Louis Sucre a annoncé un prix betteraves de 24,90 €/t pour 2019, soit 25% de plus que le prix pratiqué par le système coopératif.

Tereos : des pénalités excessives assouplies ?

L’annonce de la modification du dispositif lié au respect des engagements coopératifs, et notamment le barème des pénalités pour les agriculteurs qui baisseraient leurs surfaces cultivées a exacerbé de nombreux coopérateurs. Un sentiment amer semble se dégager chez les coopérateurs « Chez Tereos on te force à ruiner ta ferme pour ne pas ruiner ta coop ! ».

Saint-Louis Sucre : Que penser des créations d’Organisations de producteurs (OP) ?

Fermeture d’usines, transformation de SICA en organisation de producteurs (OP), incitations incessantes du syndicat betteravier (CGB) à y adhérer, propositions de contrats par l’industriel, création d’une OP d’agriculteurs indépendants ; l’actualité betteravière est chargée ces derniers mois. Eclaircissons le sujet avec Régis Dubois, Président de...