L'info régionale

Réseaux sociaux

Les sections

Les sections

brebis
Installation en filière ovine : un double objectif à remplir

L’élevage ovin français fait face, comme la plupart des filières d’élevage, à une chute du nombre d’éleveurs. Depuis 2010, leur nombre a chuté de 30,6 % pour s’établir à un peu plus de 39 000 en 2019. Ces derniers sont également plus âgés : en...

pouce bas
Tereos – la face cachée des élections

La Coordination Rurale, en sa qualité de syndicat agricole représentatif et de par ses adhérents coopérateurs, a eu connaissance du déroulé des votes pour les conseillers régionaux Picardie Est de la coopérative sucrière Tereos. À ce titre, elle a pu assister à des pratiques électorales,...

Section-porcs
Audition sur la castration avec Inaporc : la CR vous défend

Le 31 décembre 2021, la castration à vif des porcs sera interdite, conformément à l’arrêté du ministère de l’Agriculture paru le 27 février au Journal officiel. Seuls les vétérinaires pourront pratiquer des opérations de castration. Par dérogation les éleveurs et leurs salariés seront aussi autorisés à...

Sapins de Noël : une petite bouffée d’air

En autorisant la possibilité de vente des sapins de Noël à partir du 20 novembre, le gouvernement entrouvre une porte. La CR et l'UNIPHOR se réjouissent donc de cette modification des textes. Néanmoins, si cette bonne nouvelle permet aux sapiniéristes d'entrevoir un avenir moins sombre,...

Beaujolais nouveau : la CR soutient les viticulteurs pour son lancement

Tous les ans, le troisième jeudi du mois de novembre, il est de tradition de fêter le Beaujolais nouveau. Que ce soit dans les restaurants et les bars, c’est un véritable moment de fête ! Cette année, avec la fermeture des restaurants et bars pour lutter contre la propagation du Covid-19, il faut trouver des alternatives pour célébrer (avec modération) sa sortie… et pour soutenir les viticulteurs Français dans cette période cruciale mise à mal par le contexte sanitaire.

vignes Viticulteur Aube palissade
Impacts variables du Covid-19 selon la mise en marché

Les impacts du premier confinement sont variables selon le mode de commercialisation des vins. Certains n’ont quasiment pas été touchés alors que d’autres, au contraire, ont énormément perdu et leur avenir est incertain, surtout depuis le reconfinement.