L'info régionale

Réseaux sociaux

Actualités syndicales

Actualités syndicales

attaque de loup
Groupe national loup : toujours plus de loups financés par la PAC

Le Groupe National Loup (GNL) s’est réuni le 28 mai dernier. Alain Pouget (CR48) a activement participé à cette rencontre qui s’est révélée être une nouvelle fois un simulacre de débat tant les décisions sont prises en amont. Cela n’a pas empêché la CR d’y défendre ses positions en mettant l’administration face à ses responsabilités et les lobbies pro-loup face à leurs contradictions.

EGA
Article L236-1 A : une avancée majeure pour l’agriculture !

Article L236-1 A - Créé par LOI n°2018-938 du 30 octobre 2018 - art. 44 Il est interdit de proposer à la vente ou de distribuer à titre gratuit en vue de la consommation humaine ou animale des denrées alimentaires ou produits agricoles pour lesquels il...

retraites-agricoles
Les retraités agricoles encore lésés

Lors de ses récentes annonces, le Chef de l'État a, une fois de plus, exprimé son ingratitude envers les retraités agricoles : "Je veux que ce qu'on appelle le minimum contributif, c'est-à-dire la retraite minimale qu'on touche quand on a travaillé toute sa vie, soit de 1000 euros : ça c'est juste. Malheureusement, on hérite d'un système. Je ne peux pas dire à tous ceux qui n'ont pas cotisé ou insuffisamment, qu'on va corriger les situations passées. Cela, on ne sait pas le faire".

Affiche contrôle
Renforcement des pouvoirs des contrôleurs : l’inquisition se met en place

Alors que l’on observe un climat particulièrement tendu en ce qui concerne les relations entre contrôleurs et contrôlés, le gouvernement choisit de jeter de l’huile sur le feu via une ordonnance renforçant de manière démesurée les pouvoirs des agents du ministère de l’Agriculture chargés des différents contrôles dans le secteur agricole.

Verre lait
Que retenir des négociations commerciales dans le secteur laitier ?

Le feuilleton des négociations commerciales entre industriels laitiers et enseignes de la grande distribution s’est largement étalé dans les médias spécialisés ces dernières semaines. À grand renforts de communiqués de presse, les participants soulignaient chacune des « avancées » obtenues notamment en matière de prix. La plupart des parties prenantes se satisfaisant plus ou moins de ce nouveau round de négociations, il convient de prendre un peu de recul pour analyser quel sera l’impact des accords conclus.

avoine
CVO céréales à paille : l’alibi de la recherche et de l’innovation

Lors de son conseil d’administration du 6 mars 2019, le GNIS a adopté le nouvel accord interprofessionnel réévaluant la CVO à hauteur de 0,90 €/t (contre 0,70 €/t précédemment) sur les espèces suivantes : blé tendre, blé dur, orge, avoine, seigle, triticale, épeautre et riz.