L'info régionale

Réseaux sociaux

CR 22

CR 22

Volaille
Intrusion dans un élevage : victoire contre DXE et KOMBINI
Dans une décision du 29 juin dernier, DXE et le média KOMBINI ont été condamnés par le juge des référés de Saint Malo pour avoir pénétré, filmé, monté et diffusé des images dans les locaux d’un élevage de volailles de chair Bretons. Cet élevage a été particulièrement visé car il fournissait la société MC DONALDS.
Choucas
Dégâts de gibier : pensez à déclarer vos dégâts auprès de la Chambre !

Pour obtenir une indemnisation des dégâts de gros gibier (sanglier, cervidés), vous devez adresser votre formulaire de déclaration auprès de la Fédération de chasse de votre département. Toutefois, nous vous invitons à déclarer l’ensemble de vos dégâts sur cultures, prairies, animaux, matériels, bâtiments, ...

Le journal régional est en ligne !

Retrouvez en cliquant sur le lien ci-dessous le journal de la Coordination Rurale de Bretagne. Au sommaire : Édito : Le vrai malaise paysan Rétrospective 2019 Les intrusions dans les élevages doivent être condamnées Langouët : l’arroseur arrosé Les ZNT, c’est non ! Chambre d’agriculture :...

Vaches holstein
Coronavirus : la CR Bretagne pleinement mobilisée
En cette période difficile pour chacun d’entre-nous, la Coordination Rurale de Bretagne reste pleinement mobilisée. Elle met tout en œuvre pour être à l’écoute des difficultés de ses adhérents. Jean-François Couëtil, président de la CR Bretagne détaille : « nous faisons en sorte d’être le relais entre le terrain et les pouvoirs publics. Au-delà de la gratitude qu’ils nous témoignent nous souhaitons avant-tout qu’ils mettent tout en œuvre pour permettre la continuité des activités agricoles ».
Rendez-vous à l’AG de la CR22
La Coordination Rurale des Côtes-d’Armor vous invite à participer à son assemblée générale qui se déroulera le 13 février 2020 à partir de 11h au Brit-Hôtel de Langueux.
Intrusion dans les élevages : la CR demande au Préfet d’agir !
La Coordination Rurale des Côtes-d'Armor vient d‘écrire au Préfet du département, pour lui demander d’agir contre les intrusions dans les élevages. Elle demande la mise en place d’un dispositif pour protéger les élevages des intrusions équivalent à celui de la Drome. En effet, dans ce département, pour contrer les actions des anti-élevages, les exploitations ont été mises sous surveillance, des gendarmes référents ont été nommés et un système d'alerte par SMS à été mis en place.