L'info régionale

Réseaux sociaux

CR 47

CR 47

cr47 100% paysans
100% paysans de janvier 2021 : suicide en agriculture, lettre ouverte de Michel de Lapeyrière au député Olivier Damaisin

C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai pris connaissance de votre rapport sur «l'identification des agriculteurs en difficulté et prévention du suicide» que vous venez de remettre au Premier  Ministre. Je vous remercie d'avoir porté ce difficile dossier au sommet de l'Etat et de proposer des pistes pour repérer et accompagner les agriculteurs qui décrochent. Moi-même en tant que  président de la Chambre d'Agriculture de Lot-et-Garonne de 2000 à 2013, j'ai eu à faire face à une vague de suicides chez les agriculteurs de ce département. Nous avons mis en place, avec la Mutualité sociale Agricole et d'autres acteurs économiques, une cellule de veille afin de pouvoir détecter et identifier les signaux annonciateurs de grandes difficultés chez les agriculteurs.

CR 47 : Respectable donc solvable  

Le jugement du procès relatif aux évènements d‘octobre 2014, en l‘occurrence la manifestation organisée à Agen par la Coordination Rurale 47, (à cause des zones vulnérables) a connu son épilogue hier.

Serge Bousquet-Cassagne et Patrick Franken avaient conjointement été condamnés à 32 000 euros d’amende.

MSA 24/47 : FCO – Aide aux exploitants dont le cheptel a été vacciné

Une enveloppe a été mise à la disposition de la MSA de Dordogne Lot-et-Garonne pour financer des prises en charge de cotisations sociales en faveur des agriculteurs qui se trouvent confrontés à des problèmes de trésorerie importants. La MSA 24/47 a souhaité venir en aide aux exploitants dont le cheptel a été vacciné (primo-vaccination) contre la FCO (fièvre catarrhale ovine).

jacheres coquelicots bleuets
Valorisation des jachères avant le 31/08/2020 : 3 départements de Nouvelle Aquitaine concernés par la dérogation

Compte tenu de la poursuite de la dégradation des ressources fourragères due à la sécheresse, le ministère de l'Agriculture a actualisé le zonage défini dans la note du 31 juillet 2020, au sein duquel la valorisation des jachères est autorisée, en application de la circonstance exceptionnelle. Les éleveurs des départements de la Corrèze, la Dordogne et le Lot-et-Garonne peuvent désormais bénéficier de cette dérogation pour la campagne 2020.