L'info régionale

Réseaux sociaux

Canettes jetées dans les champs : des réponses décevantes de la part du gouvernement

Canettes jetées dans les champs : des réponses décevantes de la part du gouvernement

En mai 2021, la Coordination Rurale a écrit aux parlementaires afin de les alerter sur les déchets jetés dans les champs et plus précisément les canettes en aluminium qui représentent un danger pour les animaux d’élevage. En effet, bon nombre d’éleveurs s’affligent de retrouver des animaux blessés suite à l’ingestion de corps étrangers qui les font souffrir et qui occasionnent des soins vétérinaires exorbitants. Malheureusement, cela va parfois plus loin et ces ingestions entraînent la mort de l’animal.

Pour rappel, on estime qu’un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture. Les agriculteurs remarquent de plus en plus de déchets dans leurs parcelles, notamment des canettes en aluminium, ce qui est catastrophique.
Interbev (association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes) a ainsi estimé le nombre de bovins ingurgitant des déchets à 60 000 par an.

Pour lutter contre ces incivilités, lourdes de conséquences, nous avions demandé la mise en place d’une taxe sur les canettes de quelques centimes par unité. Cette taxe permettrait, d’une part, de mettre en place un fonds géré par GDS France (Groupement de défense sanitaire France) pour indemniser les éleveurs, et d’autre part, de créer un réseau de récupération de canettes via un système attractif de consignes.

Suite à notre courrier, de nombreux parlementaires nous ont répondu et ont fait part au ministère de l’Agriculture de nos interrogations.

Suite à ces interpellations, le sujet a été transféré au Ministère de la transition écologique qui apporte une réponse peu satisfaisante, car les solutions proposées par la Coordination Rurale ne sont pas retenues pour répondre au problème que subissent les éleveurs.

C’est pourquoi, Olivier Chemin, président de la CR 53 et Claudine Louis, représentante de la CR 08, ont rencontré en tant qu’ambassadeurs de la CR, le groupe TOMRA, leader mondial de solutions pour le recyclage afin de trouver des solutions adaptées.

Lors de cet échange, ils nous ont informés que le gouvernement français a prévu d’avoir une réflexion sur la mise en place d’un projet de consigne des emballages dès 2023. Celle-ci pouvant aboutir à une mise en place d’un système de consigne en France dès 2025-2026 et donc permettre une réponse bien plus satisfaisante à cette problématique agricole.

Par ailleurs, une étude menée par « clean virginia waterways of longwood University » (disponible ici) montre que les consignes ont un impact notable sur la diminution des déchets se retrouvant dans la nature et donc dans les parcelles agricoles.
La Coordination Rurale restera donc attentive à la suite qui sera donnée à ce projet de consigne en France si celle-ci permet d’apporter une solution viable pour les éleveurs afin de les prévenir des canettes et autres déchets pouvant se retrouver dans leurs parcelles.