L'info régionale

Réseaux sociaux

Bien-être animal : la région Nouvelle-Aquitaine met la charrue avant les bœufs

Nouvelle Aquitaine

Bien-être animal : la région Nouvelle-Aquitaine met la charrue avant les bœufs

Une nouvelle provocation a été envoyée aux agriculteurs de la part de la région Nouvelle-Aquitaine.

Le conseil régionale a adopté une motion visant à « boycotter » les exploitations agricoles qui ne respectent pas le bien-être animal. Il faut comprendre par là que la région supprimera toutes les aides qu’elle verse aux exploitations si celles-ci n’arrêtent pas certaines pratiques, comme la castration des porcelets, le broyage des poussins mâles et l’élevage de poules en cage.

Partisans de l’écologie idéologique et punitive, les élus de la région admettent qu’ils n’ont pour l’instant pas défini les modalités d’accompagnement des éleveurs ayant recours à ces pratiques. Ils se disent « fermes dans leurs principes » sans avoir aucune idée des réalités auxquelles les éleveurs sont confrontées. Or, l’absence de rémunération dont souffre les éleveurs ne leur permet pas de s’adapter du jour au lendemain aux nouvelles exigences sociétales.

Pour le conseil régional, il s’agit donc bien de punir par principe, puis de voir comment améliorer les pratiques des rares éleveurs restant. C’est à se demander si la décision n’est pas qu’un prétexte pour réduire les dépenses réalisées pour soutenir les agriculteurs qui font pourtant de la Nouvelle-Aquitaine la première région agricole d’Europe.

Enfin, cette décision oublie que les éleveurs sont déjà soumis à des règles strictes de respect du bien-être animal à travers les règles de conditionnalités de la Politique agricole commune.