L'info régionale

Réseaux sociaux

Beaujolais : les prix doivent être rémunérateurs !

Beaujolais : les prix doivent être rémunérateurs !

La région du Beaujolais s’est trouvée fortement sinistrée ces dernières années avec notamment des pertes de marchés liées à l’effet beaujolais nouveau. Les viticulteurs du secteur sont très dépendants de la vente négoce qui, malheureusement, profite de la situation pour faire baisser les prix.

Pour pouvoir vivre correctement de leur métier, le prix minimum aux viticulteurs doit être de 200 €/hl. Ce prix a été maintenu durant les campagnes précédentes mais, cette année, les offres des négoces sont en dessous des 190 €/hl et descendent même jusqu’à 160 €/hl.

La Coordination Rurale du Rhône dénonce de telles pratiques et demande aux négoces de maintenir, au minimum, les 200 €/hl. Les coûts de production n’ont pas diminué cette année et les viticulteurs doivent pouvoir vivre de leur métier. Elle s’est d’ailleurs associée à l’action de l’AOC Beaujolais du vendredi 16 octobre pour montrer les inquiétudes des viticulteurs sur l’évolution des prix.