L'info régionale

Réseaux sociaux

« Bassines Non Merci » : STOP aux anti-tout !

Bassines

« Bassines Non Merci » : STOP aux anti-tout !

Ce samedi 15 janvier, une centaine d’agriculteurs s’est retrouvée à Cramchaban (17), à l’appel des CR 17 et CR 79, afin de protéger le bien et l’outil de travail des paysans face au collectif “Bassines Non Merci”, réuni à Mauzé-sur-le-Mignon (79).

Il n’était pas question pour Thierry Boucard, président de la CR 17 et de l’ASA des Roches, de subir de nouvelles dégradations, comme celles du 6 novembre dernier : “Nous avons vraiment besoin d’eau pour nos cultures, et nous avons investi pour cela. Les anti-tout ne peuvent pas venir tout saccager parce qu’ils ne sont pas d’accord”.

Les provocations de “Bassines Non Merci”, ça suffit !

En déclarant des randonnées pédagogiques avec le sourire en coin, en promettant (ou menaçant) d’une ZAD, “Bassines Non Merci” attise et provoque les paysans. Veulent-ils la guerre de l’eau, alors que nous, agriculteurs, souhaitons simplement travailler dans de bonnes conditions, nourrir nos concitoyens, et gagner notre vie ?

Les actes de ces anti-tout contribuent au mal-être des agriculteurs, dont certains sont à bout. Comment pourrions-nous supporter en plus les menaces (parfois des menaces de mort) dont nous sommes victimes de la part d’activistes environnementaux ? Comment pourrions-nous accepter de voir plusieurs centaines de milliers d’euros partir en fumée en quelques minutes parce qu’une poignée d’individus ne tolère pas notre mode de production ?

La croissance des plantes dépend de l’eau qu’elles reçoivent. Le stockage de l’eau est indispensable à notre production alimentaire et à notre autonomie. À moins que les militants de “Bassines Non Merci” ne préfèrent importer l’irrigation en achetant nos produits alimentaires à l’étranger ?

“Au-delà de ça, le droit de propriété et le bien d’autrui doivent être respectés”, juge Frank Olivier, président de la CR 16 et présent lui aussi pour défendre les bassines.

Halte aux escrolos, stockons l’eau !

Les représentants de la CR 47, présents eux aussi à Cramchaban, ont voulu également dire STOP à ce terrorisme écologique. Tous unis dans la défense de notre métier, eux aussi sont victimes, avec le Lac de Caussade, des “escrolos”, comme ils les ont si bien nommés !

Revue de presse

France TV Info :

Deux-Sèvres : première mobilisation de l’année pour les pro et les anti-bassines à Mauzé-sur-le-Mignon (francetvinfo.fr)

Nouvelle République Deux-Sèvres :

https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/environnement/reserves-d-eau/deux-sevres-pro-et-anti-bassines-manifestent-a-mauze-sur-le-mignon

Ouest France :

https://www.ouest-france.fr/environnement/mauze-sur-le-mignon-tres-encadree-par-les-gendarmes-la-randonnee-des-anti-bassines-n-a-pas-deborde-723cd98c-7627-11ec-9e58-b836eaa253ea

Nouvelle République Deux-Sèvres :

https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/environnement/reserves-d-eau/deux-sevres-pas-de-debordement-pour-la-manifestation-anti-bassines

Ouest France :

https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/mauze-sur-le-mignon-79210/mauze-sur-le-mignon-des-heurts-avec-les-gendarmes-lors-de-la-manifestation-des-anti-bassines-82a074a0-7613-11ec-a14b-e85b976fd391

Centre Presse :

https://www.centre-presse.fr/article-830342-course-a-travers-champs-pour-les-anti-bassines.html#prettyPhoto

Galerie photos