L'info régionale

Réseaux sociaux

Augmentation des coûts de production : la CR 24 – Mouvement Paysan tire la sonnette d’alarme

cr24 gnr

Augmentation des coûts de production : la CR 24 – Mouvement Paysan tire la sonnette d’alarme

Ces deux dernières semaines, la Coordination Rurale de Dordogne – Mouvement Paysan a multiplié les actions pour dénoncer la hausse des charges et, plus particulièrement du Gazole Non Routier (GNR).  Alors que les exploitants agricoles ont subi de plein fouet le gel, la crise sanitaire puis les conséquences de la guerre en Ukraine, l’État leur demande de continuer à produire toujours plus ! Et ce, malgré l’augmentation incessante des prix des semences, des engrais et du carburant.

Bien qu’un plan de résilience ait été annoncé, le compte n’y est vraiment pas ! C’est pourquoi, la Coordination Rurale de Dordogne – Mouvement Paysan a multiplié les actions de sensibilisation tant auprès des décideurs que du grand public.

Le mardi 22 mars, la Coordination Rurale de Dordogne – Mouvement Paysan a commencé par sensibiliser face à l’urgence de la situation, la CR-MP a lancé une vaste campagne d’affichage à l’attention des organismes agricoles et des politiques du département.

 

Puis, le lundi 28 mars, une vingtaine d’agriculteurs se sont rassemblés devant la sous-préfecture de Bergerac avant de défiler symboliquement, sous les applaudissements des habitants, derrière un tracteur tiré par deux bœufs imposants.

À l’issue de cette “promenade”, les membres de la CR 24-MP ont été reçus par l’attachée parlementaire du député de la circonscription, Michel Delpon, puis par le sous-préfet, Jean-Charles Jobart, à qui ils ont fait part de leurs craintes quant à l’avenir de la profession. Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir si les mesures d’urgence vont pouvoir compenser les pertes mais bien si les agriculteurs vont semer ou pas. Certains sont encore hésitants alors que d’autres sont catégoriques, leur réponse est non. 

 

Alors, comment ferons-nous, en 2050, quand nous serons 70 millions en France ? Quand ceux qui ont la capacité de produire ne le feront plus parce que cela leur coûtera plus que cela ne leur rapportera ? Quand les jeunes qui veulent s’installer en seront empêchés ou dégoûtés ? Quand les agriculteurs en auront assez de cette pression administrative, des contrôles récurrents, des réglementations qui changent en permanence ?

Les revendications de la Coordination Rurale 24-MP sont simples, il faut permettre à tous les agriculteurs de :

  • Simplifier leurs démarches administratives afin qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur métier,
  • De bénéficier d’une baisse significative des charges avec la détaxation totale du GNR, au même titre que les marins pêcheurs, et d’un plafonnement à 1 € / litre, sans aucune démarche administrative, et la suppression de la taxe foncière sur le non-bâti,
  • De conserver leur trésorerie en mettant en place des mesures efficaces comme l’annihilation des charges sociales,
  • Disposer d’outils permettant de garantir la souveraineté alimentaire de la France et éviter les distorsions de concurrence en arrêtant les importations toxiques de pays intra et extra UE, et en harmonisant les homologations de produits phytopharmaceutiques au niveau communautaire.

Les problèmes locaux ont également fait l’objet de discussions avec le sous-préfet Jobart. La hausse du carburant et des semences a permis de remettre en lumière la question des dégâts de gibier : il n’est pas question de gaspiller du carburant pour semer et ressemer des terres visitées par les sangliers. La CR 24-MP demande à ce que les agriculteurs aient davantage de moyens d’action pour défendre leurs cultures.

 

Quelques retombées presse :

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/des-agriculteurs-de-dordogne-denoncent-le-prix-du-gasoil-avec-un-tracteur-tire-par-des-boeufs-1648474928

https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/bergerac_24037/bergerac-la-coordination-rurale-alerte-sur-le-prix-du-gasoil-non-routier_49754389.html

https://www.sudouest.fr/economie/agriculture/dordogne-un-tracteur-tire-par-des-boeufs-a-bergerac-pour-denoncer-le-prix-du-gazole-10333699.php

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/agriculture-plan-de-resilience-guerre-ukraine-hausse-prix-carburants-1648458498