L'info régionale

Réseaux sociaux

Apéro à la ferme : des agriculteurs satisfaits

Apéro à la ferme : des agriculteurs satisfaits

Le 30 novembre dernier, Jean Michel Casassus a accueilli une trentaine d’agriculteurs sur son exploitation de Fichous Riumayou afin de partager un moment convivial et parler du foncier (prix des terres, productions et Safer) dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

 

En fin de matinée, une trentaine d’agriculteurs, adhérents ou non, se sont retrouvés au Gaec le Cruhot à Fichous Riumayou pour partager un apéro à la ferme. Après avoir présenter la CR64, Jean Michel Casassus a souhaité débattre sur le thème du foncier dans le département et à présenter les chiffres ci-dessous.

Prix moyens des terres en 2013 et 2014

Secteur Prix en 2013 Prix en 2014 % évolution 2014/2013
Pyrénées Atlantiques 7 810,00 € 7 900,00 € 1%
Coteaux basques 6 680,00 € 6 890,00 € 3%
Coteaux béarnais 10 100,00 € 9 910,00 € -2%
Montagnes 4 730,00 € 5 960,00 € 26%
Gaves – Coteaux entre les Gaves 8 140,00 € 7 930,00 € -3%

(source site http://agreste.agriculture.gouv.fr/en-region/aquitaine/)

 

Dans les faits, l’ensemble des agriculteurs présents s’accordent à dire que ce n’est pas ce qui est pratiqué dans le département.

 

Surfaces agricoles du département (en millier d’hectares)

   
Surface totale IGN 768 000
Surface agricole utilisée 324 200
Terres arables 202 400
prairies 118 300
cultures permanentes 3 500
         dont vignes 2 700
Bois 197 300
Total surface agricole utilisée et bois 521 500
   
Surfaces restantes utilisées pour les routes et les maisons 246 500

(source agreste – statistique agricole annuelle – IGN)

 

Entre 2013 et 2014, on note :

  • une perte de 600 ha de SAU,
  • une augmentation de 7 300 ha des surfaces boisées,
  • une perte de 400 ha de culture,
  • une augmentation de 500 ha de prairies permanentes.

 

La Safer : ses missions

La stratégie et les priorités d’actions des Safer sur leur territoire s’inscrivent dans le cadre réglementaire des Safer et leurs 4 missions d’intérêt général :

• Agricole et forestière : installation, consolidation des exploitations agricoles et forestières, amélioration de la répartition parcellaire, diversité des productions, agro-écologie, etc.

• Environnementale : diversité des paysages, protection des ressources naturelles, biodiversité, etc.

• Développement durable des territoires ruraux.

• Transparence du marché foncier.

Ce dernier point a provoqué de vives réactions de la part des exploitants agricoles ! La transparence n’est pas encore au rendez-vous mais la CR64 continue de mener son devoir d’informations.

 

Les agriculteurs présents ont ensuite été invités à manger autour d’un barbecue. Un prochain apéro est d’ores et déjà prévu pour le début de l’année !