L'info régionale

Réseaux sociaux

Année après année, des barèmes de prix décevants

Lydie Deneuville

Année après année, des barèmes de prix décevants

Lydie Deneuville a représenté la section Dégâts de gibiers de la CR lors de la réunion de la Commission nationale d’indemnisation (CNI), le jeudi 25 octobre.

Comme chaque année, depuis 2008, les barèmes d’indemnisation proposés sont inférieurs aux prix qui nous sont réellement payés. Les fourchettes de prix sont établies à partir des cotations de « La Dépêche », sur 10 semaines consécutives après moisson, les moyennes étant calculées après écrêtement des prix maximums et minimums. Ensuite, sont déduites les marges de collecte (-7 €), les taxes (-1,37 €) et le transport (-6 €).

Pour le blé tendre, cela donne un barème ou une fourchette allant de 16,8 €/q à 19,2 €/q.

Pour le colza, la fourchette va de 32,5 €/q à 34,9 €/q.

fourchettes indemnisations dégâts de gibier

Les CDCFS (Commissions départementales de la chasse et la faune sauvage) devront ensuite fixer un prix départemental se situant dans ces fourchettes.

Il sera conseillé aux CDCFS des départements producteurs de paille d’établir un barème d’indemnisation des dégâts sur pailles. Cela répond à un souhait de la CR, même si nous aurions préféré un barème national.

L’indemnisation des produits bio demeure à l’initiative des CDCFS mais il est conseillé aux départements de se baser sur des prix pratiqués localement.

Hélas, le chemin est encore long pour que les indemnisations soient faites aux prix réels, sur factures, comme la CR le demande !