L'info régionale

Réseaux sociaux

Agriculteurs, roulez au Coca !

Coca

Agriculteurs, roulez au Coca !

Ce lundi, appel d’un agriculteur au bureau : sa coopérative lui annonce que le GNR est passé à 1,07 € le litre pour un minimum d’achat de 4 000 litres ! La Coordination Rurale dénonce avec ardeur la flambée du prix du gazole non routier (GNR) et somme le ministère de l’Agriculture d’intervenir sans délai pour casser cette dynamique mortifère.

« Pour 1,07 € le litre, il reviendrait moins cher pour les paysans de rouler avec du Coca-cola vendu aux alentours de 1 € le litre en grande surface ! Combien de temps va durer cette mascarade ? Combien de temps les agriculteurs vont-ils servir de vaches à lait ? Depuis début septembre le prix du baril s’enflamme et plombe encore plus la trésorerie de nombreuses exploitations déjà fragilisées. Si la situation continue les agriculteurs n’auront pas 50 solutions : soit ils vont s’endetter encore plus, soit ils vont limiter au maximum l’utilisation du matériel (ce qui aura forcément des conséquences sur la culture à venir), soit ils devront décapitaliser pour trouver les fonds nécessaires. Aucune de ces options n’est acceptable. Aujourd’hui nous demandons que l’État engage sa responsabilité et détaxe le GNR comme c’est déjà le cas pour les marins pêcheurs ! » fustige Thierry Guilbert, président de la Coordination Rurale du Gers (32).

Le 20 août dernier, le baril coûtait 64,96 $. Ce lundi 25 octobre, il était à 85,94 $, soit + 20,98  $ en deux mois. Le même schéma se dessine pour les engrais azotés, avec des prix astronomiques annoncés pour ce printemps. Si personne ne se mobilise, bon nombre d’exploitations sont vouées à disparaître et le début de l’année 2022, qui cumulera les tarifs de carburant et d’intrants au plus haut, pourrait bien amorcer une année noire pour les agriculteurs de notre pays.

Ainsi, il est important que les agriculteurs se mobilisent et inondent le ministère de l’Agriculture de courriers demandant la détaxation immédiate du GNR ! Pour ce faire, il suffit de recopier le texte ci-dessous et de l’adresser à Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, 78 rue de Varenne, 75349 Paris 07 SP.

Monsieur le Ministre,

Je soussigné.e [votre prénom et NOM], agriculteur/trice à [votre commune], vous adresse le présent courrier à l’appel de la Coordination Rurale pour vous demander d’engager votre responsabilité.

En effet, avec un prix au litre supérieur à celui du Coca-Cola, le gazole non routier est en train de sacrifier mon exploitation. Je vous demande donc d’intervenir sans délai pour que nous, agriculteurs, puissions bénéficier du même avantage que nos collègues marins pêcheurs, à savoir la détaxation du gazole non routier.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma très haute considération.

[Signature]

La Coordination Rurale du Gers appelle tous les agriculteurs à se mobiliser pour que ce soit unis qu’ils arrivent à combattre cette flambée des prix.

Tags :