L'info régionale

Réseaux sociaux

Agriculteur : un métier très rentable lorsque l’on est du bon côté de la barrière !

Agriculteur : un métier très rentable lorsque l’on est du bon côté de la barrière !

Lorsque vous aurez enfin pris connaissance – et conscience – des multiples et extraordinaires fonctions de Xavier Beulin, vous aurez compris qu’il y a un superman qui se décarcasse sans compter pour les agriculteurs ! Il fait partie de ces syndicalistes qui ont assimilé « qu’il est possible de réussir en agriculture à condition d’en sortir ».

Il y a une trentaine d’années, à l’occasion d’un meeting organisé à Poitiers, j’avais tenu ces mêmes propos à Michel Débatisse, surnommé à l’époque « le Dieu sur terre des agriculteurs ».

 

C’est d’ailleurs à cette même occasion que j’avais bien failli me faire « casser la gueule » devant les 2 000 agriculteurs présents pour l’événement.

 

Depuis, Débatisse a fait du chemin ! Grâce à ses « petites » compromissions avec le pouvoir, monsieur est devenu Secrétaire d’Etat aux industries agro-alimentaires. Une position qui, comme vous pouvez le constater, a été très « utile » pour nous agriculteurs…

Puis, est venu le temps de Monsieur Henri Nallet, ministre de l’Agriculture et ancien directeur de la FNSEA. Petit rappel, ou grande nouvelle si vous ne le saviez pas : en ce temps-là, le directeur était nommé par le gouvernement… Est-ce encore le cas… ?

Attention, si vous y voyez à mal, c’est que vous n’avez évidemment rien compris !

Puis, il y a ensuite eu Monsieur Guillaume, Président de la FNSEA qui devient à son tour ministre de l’Agriculture. Là encore, je suis sûr que vous allez tous trouver, dans votre condition d’agriculteur, que le passage de ce monsieur rue de Varennes s’est accompagné d’améliorations marquantes.

 

Monsieur Jacob, ancien Président du CNJA est quant à lui devenu ministre de la Famille et même davantage encore…

Enfin, n’oublions pas Monsieur Guyot, lui aussi ancien Président de la FNSEA, devenu Président de la FAO grâce au soutien et aux vives recommandations de Jacques Chirac.

Comme vous le voyez, la réussite personnelle est bien mieux assurée par le syndicalisme agricole que par les partis politiques. Tous ceux qui ne voient que connivences n’ont qu’à aller se payer des lunettes correctrices ou prendre des cours de compréhension…

Surtout n’oubliez jamais, « braves gens », de soutenir la FNSEA, vous aurez la certitude de voir vos intérêts bien défendus et si vous ne vous apercevez de rien c’est parce que vous n’êtes plus agriculteurs.

Surtout ne vous inquiétez pas, les responsables de la grande maison syndicale réussissent pour vous et finalement, votre satisfaction ne réside-t-elle pas dans le fait de vivre la réussite par procuration ? Bon courage « Braves gens »… Jean-René Gouron.