L'info régionale

Réseaux sociaux

AG de la CR12 : Un vent de renouveau

AG de la CR12 : Un vent de renouveau

Le vendredi 26 avril s’est tenue l’Assemblée Générale de la Coordination Rurale Aveyron à Onet-le-Château. Une assemblée d’une trentaine d’agriculteurs a assisté à cette réunion qui a permis de faire le point sur les sujets importants du département :
– La problématique du loup, avec l’intervention d’Alain Pouget président de la Lozère et de Bruno Vaysse de la CR12.
– Alain Combres, directeur de la CR Union Nationale a fait un retour sur les élections des Chambres d’Agriculture.
– Olivier Duchamp, président de la CR Occitanie est intervenu sur la section jeunes Occitanie et les dossiers en cours en région.
Après la partie statutaire, l’AG s’est terminée sur un repas très convivial qui ont permis de continuer les discussions.

 

Cette AG signe un renouveau de la Coordination Rurale en Aveyron et Jean-Noël Verdier l’a souligné lors de sa présentation dont vous retrouvez l’intégralité ci-dessous :

 

MOT D’ACCUEIL et PROSPECTIVES

Assemblée Générale 26 avril 2019 à Sébazac

Merci à tous de votre participation à l’assemblée générale du 26 avril 2019. C’est l’occasion de faire le point de l’année écoulée et par la même d’esquisser la prospective pour l’année à venir.

Il convient de souligner qu’il y a 24 adhérents à jour de leurs cotisations en 2018. Pour 2019, la tendance sera à la hausse puisque de nouveaux adhérents se sont manifestés. L’année 2019 devrait changer la physionomie de la CR12 par l’arrivée de ces nouveaux venus.

L’élection chambre nous voit frôler les 19 %. C’est à mon sens, le score d’une représentation de base réelle, stable (20%). Si les élections avaient eu lieu en 2016, notre représentativité n’aurait pas dépassé 10 %. Les querelles byzantines qui entrainèrent une fronde envers les instances régionales et nationales ont failli faire disparaitre la CR12 du paysage syndical départemental. Ces élections mettent un terme à la situation évoquée par un retour consolidé, en progression, par rapport aux élections précédentes.

QUELQUES CHIFFRES SUR LES ELECTIONS DE REPRESENTATIVITE CR12 EN AVEYRON

Inscrits : 10 144 – votants : 5 082 – vote blanc et nul : 168 – participation : 50,10 %

Résultat : FD 56,19 %, Conf 25,54 %, CR : 18,27 %

ce qui correspond en voix : CR 898 ; Conf : 1 255, FD : 2 761

La FD représente 27,22 % des inscrits, la Conf : 12, 37 %, et la CR 8,85 %.

La totalité par rapport aux inscrits est de 48,43 % de participation positive en excluant les blancs et les nuls. Si l’on regroupe Conf + CR cela donne 21,22 % des inscrits.

La FD n’a que 5,99 % d’avance sur la CR et la CONF réunies, soit 607,62 voix.

A l’analyse des résultats, si nous nous organisons correctement dans une alliance CONF+CR, le FD peut être battue.

Soyons objectifs nous ne progresserons qu’en créant les conditions pour que la CR12 attire et représente un capital moral ou le mot « servir » reprenne tout son sens.

La CR12 manque d’organisation structurelle qu’il convient de pallier progressivement et sans désordre.

  • Création d’une cellule de communication qui nous permette de traiter rapidement l’information locale à destination des 10 144 agriculteurs aveyronnais, par une analyse contradictoirement pertinente face aux orientations pernicieuses de nos adversaires en ayant le courage de parler vrai.
  • Réorganisation de notre présence au sein de la SAFER. (Délégué cantonal)
  • Défense de la pluriactivité, facteur d’économie, indispensable à nos territoires ruraux
  • Mise en place des réseaux afin que les spécificités de chaque production soient traitées par des collègues de métiers à la compétence reconnues :

1 – Bovins viande : élevage, sélection, engraissement, production bio, vente directe

2 – bovins lait : production, transformation, collecte, vente directe

3 – porcs : production, transformation, vente directe

4 – Ovins : lait, viande, élevage sélection, vente directe

5 – Roquefort : production, transformation, marché, exportation, label

6 – Volailles : production, transformation, bio, vente directe

7 – Equins : élevage, sélection, (lourds et loisirs) activité équestre

Ce sont les réseaux principaux qu’il convient de mettre en place. A étoffer au gré des besoins, de la nécessité.

PARTENARIAT

Les convergences entre la Coordination Rurale et la Propriété Rurale sont réelles. Un partenariat doit pouvoir être mis en œuvre avec une représentation à titre consultatif dans nos conseils d’administrations respectifs. Par une présence partagée, assurer la défense de nos intérêts communs dans les commissions non électives.

Il est urgent d’agir, afin de sortir de ce monologue destructeur qui ravage nos campagnes. La pensée unique nous n’en voulons plus. Nous avons des valeurs communes, alors défendons les dans l’unité.

PRODUCTION ET CONSOMMATION

Vis-à-vis de nos consommateurs, ouvrons nos fermes, expliquons nos métiers, contre-feu nécessaire aux pressions médiatiques qu’ils subissent. Mettons en place un observatoire de la consommation en partenariat avec les associations de consommateurs en Aveyron.

Il y a une réelle volonté organisée pour dynamiter l’agriculture française, reliée par un système qui exploite nos producteurs, les appauvrir, sous prétexte de protéger les consommateurs. Il n’y a plus de volonté politique pour imposer en légiférant des règles décentes où chaque acteur de la production à la consommation puissent trouver un intérêt. Il est urgent que les producteurs reprennent en mains l’agriculture.

DETRESSE HUMAINE

Apporter une aide à nos confrères en difficulté afin qu’ils n’envisagent pas le pire en créant une structure indépendante qui puisse les accompagner et leur venir en aide.

  • Repère, diagnostic, recherche de solutions, orientations vers des structures qui les mettent à l’abri des pressions bancaires, judiciaires. En un mot mettre en place un SAMU social qui puisse rapidement interférer pour assurer la protection des agriculteurs en détresse.

 

Jean Noël Verdier. Président CR 12