L'info régionale

Réseaux sociaux

Action choc de la CR 23 pour dire stop aux contrôles abusifs

Action choc de la CR 23 pour dire stop aux contrôles abusifs

Mardi 5 août 2020, Florian Tournade, Président de la CR 23 subissait un contrôle surfacique de la part de l’Agence de services et de paiement (ASP).

A l’issue du contrôle et pour dénoncer la pression administrative permanente que subissent les paysans, une trentaine d’entre eux se sont mobilisés pour bloquer le départ de la contrôleuse et la retenir durant quelques heures. Les agriculteurs de la CR 23 ont exigé que des responsables de l’ASP de Limoges et de la DDT de Creuse se déplacent pour venir échanger avec eux et écouter leurs revendications.

Les échanges ont été tendus entre les représentants de l’ASP et de la DDT 23. En effet, les contrôles sont beaucoup trop abusifs et contraignants et, comble du hasard, les membres du bureau de la CR 23 ont tous été contrôlés à quelques jours d’intervalle. Face à des contrôles sans cesse plus stricts et punitifs, ce contrôle surfacique n’a été que la goutte qui a fait déborder le vase.

En effet, les paysans sont à bout, tout s’enchaîne : les prix bas de leurs produits depuis de nombreuses années, une énième sécheresse qui s’installe, le manque cruel de paille, des trésoreries de plus en plus exsangues, etc. Et pourtant, les paysans qui croulent déjà sous la sur-transposition des normes européennes, s’évertuent à respecter les règles. Mais cela n’empêche pas les contrôleurs d’être intraitables, ils n’ont absolument aucun bon sens paysan et n’ont pour objectif que de sanctionner encore et toujours plus ! Foutez-nous la paix et laissez-nous travailler !

Si la pression des contrôles ne diminue pas, la CR 23 a promis de renforcer ses actions et de ne laisser aucun collègue dans l’embarras face aux contrôleurs ! La peur doit changer de camp et la CR 23 invite tous les Présidents de CRD à faire de même.