L'info régionale

Réseaux sociaux

A l’eau quoi ?!

Barrage

A l’eau quoi ?!

Suite à un hiver exceptionnellement humide nous faisons à présent face à un printemps très sec en Pays de la Loire, la pluie de ces derniers jours ne change rien. Dans nos départements beaucoup de zones manquent d’eau. Pour la CR, les moyens de stockage de l’eau doivent être promus à travers des projets d’envergure pour le maintien des cultures et la future réussite des récoltes.

A peine les agriculteurs se remettent des difficultés du COVID-19 que nous entendons déjà parler d’arrêté visant à interdire l’irrigation comme c’est le cas dans la Sarthe (arrêt en cours de révision). Des restrictions ont été mises en place dans les autres départements de la région. Depuis quelques années cela dure et aucune mesure de stockage n’est prise à quelques exceptions près. L’exemple du barrage de Saint-Fraimbault-de-Prières en Mayenne est en la matière fort intéressant puisqu’il maintient un étiage suffisant permettant aux agriculteurs d’irriguer, et de fournir de l’eau de consommation jusque dans le Maine-et-Loire. Un barrage hydroélectrique est installé en aval pour produire de l’électricité. Cette installation permet de maintenir une vie aquatique de qualité jusqu’à la mer. Les pollutions sont ainsi diluées et cela évite des soucis de maladie à nos collègues ostréiculteurs comme c’est le cas dans d’autre bassins conchylicoles, notamment en Gironde. Ce barrage a également permis de développer une activité de nautisme et de tourisme très bénéfique au dynamisme économique de la Mayenne.

Les associations et les collectivités demandent aux particuliers d’investir dans des réserves d’eau pour l’arrosage de leur jardin or ce principe est interdit aux agriculteurs, où est la logique ?

Nous pouvons aussi rappeler qu’à présent le Lac de Caussade est reconnu comme une réserve ornithologique.

La CR appelle depuis longtemps à stocker l’eau de l’hiver pour l’été. Combien de temps encore devrons nous subir cette situation : regarder cette eau si précieuse inonder nos champs l’hiver et manquer si cruellement l’été ?

Nous voyons fleurir des projets de soutien et des subvention pour les usines de méthanisation. Pourquoi pas ? Mais ne devrions nous pas prendre les choses dans l’ordre et s’assurer de produire du carbone en garantissant la fourniture d’eau pour nos cultures ?

 

Photo – Barrage Saint-Fraimbault-de-Prières – Agri 53