L'info régionale

Réseaux sociaux

2020 : une année syndicale intense marquée par plusieurs victoires

2020 : une année syndicale intense marquée par plusieurs victoires

2020 a été marquée par une situation économique, climatique, sanitaire et humaine extrêmement difficile… Une fois de plus nous nous sommes démenés pour porter la voix de TOUS les agriculteurs et proposer des mesures concrètes basées sur notre bon sens paysan.

Malgré les obstacles et les difficultés, ce que je retiens, et que je tiens à souligner, c’est la pugnacité dont nous avons fait preuve tout au long de l’année car c’est grâce à cette détermination que plusieurs problématiques se sont soldées par des victoires syndicales non négligeables :

● Notre syndicat a fait son entrée officielle au HCCA en décembre. Après avoir soutenu les représentants de Tereos qui souhaitaient depuis des années davantage de transparence et rendre aux coopérateurs leur pouvoir, nous espérons pouvoir faire davantage entendre la voix des paysans coopérateurs en commençant par l’obtention des prix rémunérateurs.

● Le plan de relance doit aussi être au service des agriculteurs. Bien qu’insuffisant, FGC a travaillé pour que des investissements dans les exploitations soient reconnus. Nous travaillons aussi pour obtenir un plan de sauvegarde pour ceux qui connaissent des difficultés.

● FGC a été le 1er syndicat à lancer l’alerte via sa pétition pour la santé du végétal. Lancée au mois de mai 2020 elle vise à alerter les pouvoirs publics sur la disparition de produits phytopharmaceutiques sans qu’il n’existe encore d’alternatives nous permettant de soigner efficacement nos cultures ; je remercie d’ailleurs nos adhérents d’avoir contribué à sa diffusion. Nous sommes fiers de constater que cela n’a pas été vain puisque, le 6 octobre dernier, les députés ont adopté en première lecture le projet de loi n° 3298 permettant, sous conditions, d’autoriser des dérogations pour l’utilisation des néonicotinoïdes.

Alors que le maire de Langouët prenait un arrêté pour interdire l’utilisation des pesticides sur sa commune, FGC est de suite montée au créneau aux côtés de la Coordination Rurale (CR) en communiquant sur le fait que les maires n’ont pas la compétence pour juger ces produits et en saisissant le Conseil d’État sur la problématique des distances d’épandage. Par une décision rendue le 31 décembre 2020, le Conseil d’État a débouté les édiles et leurs arrêtés contre l’usage de certains produits phytosanitaires sur leurs territoires : une grande victoire pour FGC !

FGC a également été très impliquée sur la question des ZNT à proximité des riverains. En début d’année, avec la CR et la Chambre d’agriculture de la Vienne, nous avons déposé un recours en référé-suspensif au Conseil d’État ainsi qu’un recours en annulation. Même si le recours en référé-suspensif a été rejeté, les élus CR aux Chambres d’agriculture ont proposé dans chacune d’entre elles une motion visant au soutien de son action anti-ZNT.

C’est au cours de notre rencontre avec Barbara Pompili, le 14 décembre dernier, que nous avons eu connaissance de la proposition d’un plan pollinisateurs incluant l’interdiction de soigner les végétaux pendant leur floraison. Nous avions été exclus des discussions préalables et suite à notre intégration remarquée à la table des négociations nous avons réussi à faire reculer le calendrier.

Autre dossier en cours : la Haute valeur environnementale (HVE). FGC milite activement pour que la démarche de certification reste un label volontaire estimant que les agriculteurs ne doivent subir aucune pression pour y souscrire ! Nous travaillons pour proposer une alternative forte à la HVE.

 

Comme vous le voyez, de nouvelles batailles s’annoncent pour cette année 2021 et FGC entend bien faire entendre sa voix sur les terrains judiciaires et médiatiques.

C’est pourquoi, en plus de mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année, je vous souhaite une détermination à toute épreuve car c’est bien notre engagement collectif qui nous permettra de défendre au mieux nos intérêts et de multiplier les victoires syndicales.