L'info régionale

Réseaux sociaux

120 éleveurs devant l’Assemblée nationale pour dire NON aux traités de libre-échange

Manifestation CETa_170719

120 éleveurs devant l’Assemblée nationale pour dire NON aux traités de libre-échange

La Coordination Rurale est allée à la rencontre des députés devant l’Assemblée nationale ce mercredi 17 juillet afin de dire NON à la ratification des accords de libre-échange.

Cette mobilisation a rencontré un fort succès et ce sont près de 120 agriculteurs provenant de toute la France qui sont montés à Paris ce mercredi 17 juillet dans un but commun : dissuader les députés de ratifier le CETA et s’opposer aux accords de libre-échange. Pari en partie réussi, le vote ayant été reporté au 23 juillet en séance solennelle.

De nombreux députés sont venus à leur rencontre pour témoigner de leur soutien et pour indiquer leur volonté de ne pas ratifier l’accord. Vous trouverez une liste non exhaustive ci-dessous :

  • M. Guillaume Garot, Mayenne (Socialistes et apparentés)
  • M. Dominique Potier, Meurthe et Moselle (Socialistes et apparentés)
  • M. André Chassaigne, Puy-de-Dôme (Gauche Démocrate et Républicaine)
  • M. Jean-Paul Dufrègne, Allier (Gauche Démocrate et Républicaine)
  • M. Sébastien Jumel, Seine Maritime (Gauche Démocrate et Républicaine)
  • M. Hubert Wulfranc, Seine Maritime (Gauche Démocrate et Républicaine)
  • M. Paul Molac, Morbihan (Libertés et Territoires)
  • M. Nicolas Dupont-Aignan, Essonne (Non-Inscrits)
  • Mme Valérie Bazin-Malgras, Aube (Les Républicains)
  • M. François Ruffin, Somme (France Insoumise)
  • Mme Valérie Boyer, Bouches du Rhône (Les Républicains)
  • M. Gilles Lurton, Ille-et-Vilaine (Les Républicains)

 

À noter qu’aucun député de La République en Marche, du MODEM ou de l’UDI n’a fait l’effort de se déplacer pour rencontrer les agriculteurs de la Coordination Rurale. Sans doute se voyaient-ils incapables de répondre aux arguments des éleveurs…

 

D’autres députés ont témoigné de leur soutien aux agriculteurs de la CR ou se sont engagés à ne pas ratifier l’accord par écrit :

  • M. Fabien Roussel, Nord (Gauche Démocrate et Républicaine)
  • Mme Delphine Batho, Deux-Sèvres (non-inscrits)
  • M. Bastien Lachaud, Seine Saint Denis (France Insoumise)
  • M. Thibaut Bazin , Meurthe et Mozelle (Les Républicains)
  • M. François Cornut-Gentille, Haute Marne (Les Républicains)
  • Mme Christine Pires-Beaune, Puy de Dôme (Socialistes et apparentés)
  • Mme Gisèle Biémouret, Gers (Socialistes et apparentés)

 

Pour rappel, le CETA prévoit l’arrivée sur le territoire européen de 65 000 tonnes de viande de bœuf et 85 000 tonnes de viande de porc avec exonération de droit de douanes.

Afin d’apporter des éléments de réponse aux députés français, et rétablir la vérité parmi tous les chiffres circulant dans les médias, la Coordination Rurale a adressé un courrier avant le vote de ratification du CETA initialement prévu le mercredi 17 juillet.

NOTRE ACTION EN IMAGES…

Manifestation CETa_170719

DANS LA PRESSE…