Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

L'info régionale


Liens rapides


Réseaux sociaux

Le tsunami Influenza aviaire n’emportera que les canards

Le tsunami Influenza aviaire n’emportera que les canards

Pour la Coordination Rurale, l’abattage des palmipèdes de façon aussi systématique est traumatisante à bien des égards et aura perturbé pour longtemps le peu d’activité potentiellement restante.

Ce jeudi 19 janvier, le ministre Stéphane Le Foll fera à 17h00 les annonces d’accompagnement de crise pour les producteurs ? Ou pour la filière?

La Coordination Rurale porte des demandes précises et urgentes pour les éleveurs :

  • le versement d’une avance en trésorerie sur fonds d’État couvrant les pertes financières pour abattage sanitaire, pour compensation de perte d’activité et incluant le solde du vide sanitaire 2016.
  • une véritable année blanche pour tout 2017 :

              – report des annuités d’emprunts en fin de tableau d’amortissement avec prise en charge totale des intérêts bancaires

               – prise en charge des cotisations MSA exploitant

               – remise gracieuse des impôts

  • une attention particulière pour les jeunes installés :

                – prêts relais pour les emprunts JA

                – aucune pénalité pour non-respect des engagements

  • un accès facilité au RSA pour tout éleveur justifiant de son arrêt de production.

Outre ces mesures d’accompagnement financier, la Coordination Rurale demande au ministre un éclairage technique concernant la gestion de crise (davantage d’informations aux producteurs sur les restrictions applicables aux différentes zones réglementées, ainsi que sur les modalités de reprise d’activité).

La CR dénonce l’imbroglio autour des analyses virologiques et demande une communication claire sur leurs coûts et le protocole en vigueur. En tout état de cause, elle trouve inacceptable de les facturer aux éleveurs. L’État doit les assumer dans le cadre des abattages sanitaires et les groupements doivent les assumer pour les animaux valorisés.

On ne constate que trop d’intérêts croisés au sein des parties prenantes de cette crise.

La Coordination Rurale, elle, est animée par le seul intérêt des producteurs et veillera à n’en laisser aucun au bord du chemin.



Inscription à la newsletter nationale





Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Code postal * :
Ville :
Mobile :

Vous êtes agriculteur ? Quel est votre domaine d’exploitation ? :
Viticulture
Grandes Cultures
Productions Spécialisées
Lait
Viande
Fruits et Légumes

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.