Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

L'info régionale


Liens rapides


Réseaux sociaux

La CR16 mobilisée face à la Fédération de Chasse

chasse

La CR16 mobilisée face à la Fédération de Chasse

Ce vendredi, en milieu de journée, ce sont une centaine d’agriculteurs qui ont répondu à l’appel de la Coordination Rurale de Charente pour manifester leur mécontentement devant les bureaux de la Fédération de Chasse, à Puymoyen.

Le cortège est parti de la Chambre d’agriculture, encadré par deux tracteurs, plus motivé que jamais à faire entendre raison au Président de la Fédération  : la prolifération du gros gibier dans le département, notamment du sanglier, est un problème sérieux, source de pertes financières souvent importantes pour les agriculteurs, et un risque sanitaire avec l’augmentation des cas de tuberculose bovine sur le territoire. Il faut agir !

Cette manifestation se déroulait à la veille d’une importante réunion de l’ONCFS prévue le 1er février avec la DDT.

Un travail long et fastidieux pour les élus CR de la Chambre d’agriculture

Depuis plusieurs mois déjà, les élus en charge du dossier « gros gibier » étaient confrontés à une Fédération de Chasse peu réceptive à leurs demandes. Des demandes pourtant légitimes, les agriculteurs de Charente subissent des dégâts toujours plus importants, récurrents, pas ou peu indemnisés. C’est une source de stress supplémentaire, dans un contexte agricole déjà très tendu.

Parmi les revendications de la CR16, certaines ont été entendues, d’autres ont essuyé un refus ferme et définitif de la part de la Fédération de Chasse. Au terme de discussions houleuses entre Frank Olivier, président de la CR16, et Bruno Meunier, président de la FC Charente, voici les quelques avancées obtenues :

Liste des zones d’agrainage avec coordonnées GPS

Sur le principe, la Fédération de Chasse est d’accord et c’est elle qui est décisionnaire.

Il restera la mise en oeuvre à étudier, la question sera également de définir qui aura accès à ces données cartographiques de zones d’agrainage.

Pose et entretien de clôtures

La CR16 demandait que la pose et/ou l’entretien des clôtures ne soit pas à la charge des agriculteurs (sauf accords) et surtout que l’absence de ces clôtures ne soit pas une excuse pour diminuer les indemnités versées par la FC Charente, même lorsque les dégâts sont récurrents.

Statu quo sur le sujet, qui sera mis au clair lors de la réunion du 1er février.

L’organisation de battues administratives

La CR16 a proposé à la Fédération de Chasse de faire des demandes communes (CR16/Chambre d’agriculture/Fédération de Chasse) de battues administratives auprès de la DDT. Demande validée par la FC Charente. Au demeurant, il s’avère que la demande de battues administratives doit se faire par un agriculteur ou un groupe d’agriculteurs en motivant sa demande (déclaration de dégâts, constat de dégâts importants) auprès de la DDT et non pas auprès de la Fédération de Chasse.

Une période de chasse plus longue

Pour 2017, les battues seront autorisées dès le 1er juin sur tout le territoire (l’affût et l’approche sont déjà autorisés sur la même période).

Un blocage de la Fédération de Chasse, la DDT tranchera !

Pour certaines revendications de la CR16, la Fédération de Chasse a opposé un non ferme et définitif. Restera à la charge de la DDT de trancher lors de la réunion de l’ONCFS le 1er février !

Un classement nuisible du sanglier dans certaines zones

Sur les zones de « Bois Blanc », « Roumazières », « Feuillade » et « Haute-Charente », nous demandions que le sanglier soit classé nuisible. La FC Charente s’y oppose très fermement, certains départements (aucun chiffre à l’appui !) n’auraient pas eu le succès escompté avec cette démarche. La DDT, décisionnaire, tranchera.

Aucune baisse d’indemnisation de dégâts pour les agriculteurs

Là encore, la Fédération de Chasse bloque. Ils veulent du gibier ? très bien, qu’ils en assument les conséquences financières. Les agriculteurs n’ont pas à subir de baisses d’indemnisations des dégâts, même lorsque ceux-ci sont récurrents !

La DDT devra également décider sur ce point lors de la réunion du 1er février.

On notera l’absence totale des syndicats minoritaires, pourtant présents au Conseil d’administration de la Fédération de Chasse et dans lequel ils s’opposent à la CR, sur un sujet agricole plus que syndical et qui devrait réunir tout le monde.

 La CR16



Inscription à la newsletter nationale





Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Code postal * :
Ville :
Mobile :

Vous êtes agriculteur ? Quel est votre domaine d’exploitation ? :
Viticulture
Grandes Cultures
Productions Spécialisées
Lait
Viande
Fruits et Légumes

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.