Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

L'info régionale


Liens rapides


Réseaux sociaux

Compte-rendu du séminaire d’élaboration du COT Agriculture

f2a10e258fd54d552c466d8c31b0ec5e

Compte-rendu du séminaire d’élaboration du COT Agriculture

David BEVIERE remercie l’ensemble des présents à ce séminaire d’échanges sur la mise en mouvement d’un futur Contrat d’Objectifs Territorial « Agriculture – Sylviculture ». Il rappelle qu’en octobre 2012 plusieurs acteurs du monde agricole, en réunion à la Région avec la Vice-Présidente Françoise MESNARD, avaient évoqué leur souhait de travailler sur la relation formation emploi du secteur dans une optique de prospective afin d’accompagner voire d’anticiper les mutations à l’oeuvre dans le secteurDes contacts entretenus au premier semestre 2013 ont permis de préciser les contours d’une collaboration en ce sens.

Aussi, la Région et l’Etat ont-ils  proposé de rentrer dans une démarche partenariale plus large permettant de traiter les question d’emploi, de formation et de ressources humaines avec la signature d’un COT réunissant les représentants des professionnels de la production agricole au sens large et de la sylviculture. Ce projet de COT a ensuite été proposé  par la Vice-Présidente du Conseil régional et par la Préfète de Région au Comité Plénier du Comité de Coordination Régional Emploi Formation qui s’est tenu en septembre. A noter également que parallèlement un Accord Régional sur les Industries Agro-Alimentaires a été conclu et est en cours de signature. En conclusion de son propos, il souhaite que ce premier temps de travail permette de faire émerger des axes de travail partagés.

Raphaël ROTURIER présente en quelques mots la démarche et le fonctionnement des COT : il s’agit de dispositifs contractuels pluriannuels Etat-Région, conclus avec les branches ou les organisations professionnelles. Sont également signataires les syndicats de salariés, le plus souvent,  Pôle Emploi et parfois les OPCA du secteur. Selon les priorités retenues, les COT traitent des questions relatives :

  •  à la formation professionnelle (initiale voie scolaire et apprentissage, continue demandeurs  d’emploi et salariés, VAE)
  •  à l’emploi (améliorer la qualité de l’emploi, favoriser l’appariement offre/demande)
  • au développement de la gestion des ressources humaines
  •  à la structuration de l’organisation des secteurs d’activités et de leurs entreprises
  •  aux conditions de travail et à la santé au travail
  •  au dialogue social
  • à la veille économique et sociale (fortement colorée par la relation emploi-formation).

Des outils de veille sont réalisés par l’OREF (ARFTLV), observatoire financé par l’Etat et la Région : négociés avec les partenaires des accords, ils sont réalisés en partenariat avec les observatoires de branche. Il s’agit de réaliser un diagnostic partagé entre les parties prenantes, outil d’aide à la décision pour les porteurs d’actions et pour les financeurs.

La démarche proposée pour élaborer le COT est de rédiger un premier projet de texte sur la base des échanges en séminaire aujourd’hui qui pourra être modifié et complété à volonté par les partenaires lors de plusieurs aller-retour. Cela devrait permettre d’arriver à un texte équilibré qui sera ensuite soumis aux instances de décision de chaque partenaire. Pour la Région, le projet sera soumis au vote des élus.

Quant au fonctionnement du COT ainsi élaboré et signé cela peut se résumer ainsi :

  • Un Comité de Pilotage se réunit une fois par an pour définir les orientations politiques et stratégiques
  • Les professionnels (employeurs et salariés) proposent des projets d’action
  • Un Comité Technique met en œuvre les orientations définies, suit les actions engagées, établit les bilans…Il se réunit autant que de besoin
  • Des groupes de travail thématiques peuvent également être réunis à la demande des signataires
  • Le secrétariat technique est assuré par l’ARFTLV

Christophe GIRARDEAU présente ensuite une synthèse des données relatives au contexte emploi formation du secteur (cf. PPT en annexe) qui permettent d’identifier quelques enjeux en termes d’emploi – formation tels que : réduire les difficultés de recrutements et les tensions sur le marché de l’emploi, mieux articuler formation professionnelle initiale et continue, garantir la maitrise des fondamentaux (agronomie, environnement…), accompagner les évolutions en qualification (polycompétence), améliorer les conditions de travail et santé au travail.
Suite à cette présentation, un tour de table est effectué afin de recueillir les attentes et les priorités de tous les partenaires du futur COT.

Pour consulter l’intégralité du document, téléchargez-le dans la rubrique téléchargement

Syminaire_COT_agri_11_dycembre_13.doc



Inscription à la newsletter nationale





Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Code postal * :
Ville :
Mobile :

Vous êtes agriculteur ? Quel est votre domaine d’exploitation ? :
Viticulture
Grandes Cultures
Productions Spécialisées
Lait
Viande
Fruits et Légumes

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.