Communiqués de presse

L'annonce de la création d'un Observatoire européen du marché du lait par la Commission Européenne redonne un peu d'espoir aux producteurs de l'Organisation des Producteurs de Lait (syndicat lait de la Coordination Rurale). En effet, il s'agit là d'un premier pas vers la création de l'agence de régulation tant revendiquée par l'OPL/EMB qui l’avait proposée à Bruno Le Maire lors de la grève du lait de 2009.

Dans sa version initiale proposée en janvier à l’Assemblée Nationale, le projet de loi d’avenir agricole proposait un assouplissement à l'interdiction pour les producteurs de vendre leurs céréales à d'autres que les seuls acheteurs « autorisés » (coopératives ou négoces) en permettant les échanges directs entre céréaliers et éleveurs. La Coordination Rurale et l'Organisation des Producteurs de Grains lèvent le voile sur un privilège en fin de vie.

Après cinq jours de débats intenses, les sénateurs ont adopté en première lecture le projet de loi d'avenir agricole, après y avoir apporté plusieurs centaines d’amendements, en Commission et en séance publique. La Coordination Rurale salue certaines mesures mais déplore toujours plus de complexité.

Page 1 sur 151